[Home]RéparerFenêtresCassées

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cet article est une traduction en cours de FixBrokenWindows (lien de référence)

Il existe une théorie en sociologie énonçant que le désordre physique ou social dans un environnement urbain mène au crime. Par exemple, une fenêtre cassée laissée non réparée, accroîtra la propension au crime dans le voisinage. La théorie fût avancée dans un article écrit par Dr. James Q. Wilson et George L. Kelling, Atlantic Monthly, en mars 1982.

Cette théorie a eu un énorme impact sur la politique ; par exemple, la ville de New York a poursuivi une politique de sévir durement sur tous les crimes liés à la "qualité de vie" comme le fait d'uriner dans la rue. (ToléranceZéro?)

Cependant, la théorie est spéculative et il existe des arguments contre cette théorie. "Je ne sais pas encore à ce jour si l'amélioration de l'ordre réduira ou ne réduira pas le crime", avançait le Dr. Wilson, maintenant un professeur émérite à l'Université de Californie à Los Angeles lors d'un entretien par téléphone (New York Times, 16/01/2004). "Les personnes n'ont pas compris que c'était une spéculation."

Tiré du même article du nytimes : "De juin à octobre 1995, des observateurs formés ont conduit un véhicule utilitaire de sport à 8 km/h dans chacune des rues de 196 voisinages sélectionnés de Chicago.

Pendant qu'ils conduisaient, deux caméras vidéos, une de chaque côté du véhicule, enregistraient les activités sociales et l'environnement physique : détritus, graffitis, trafics de drogues, ivresse publique, tout ce qui entrait dans l'oeil de la caméra. Quand les recherches furent terminées, 11 408 blocs d'habitation avaient été observés et enregistrés. Puis la police enregistra les homicides, les vols et autres actes furent extraits de ces 196 quartiers, avec des études en-personne réalisées sur 8782 habitants.

Dans un article qui fait date en 1997 qu'il écrivit avec ses collègues dans le journal Science et dans une étude subséquente publiée dans "The American Journal of Sociology", Dr. Felton Earls rapportait que la plupart des crimes importants étaient liés non pas aux "fenêtres cassées" mais à deux autres variables de quartiers : la concentration de la pauvreté et ce qu'il appelle l'efficacité collective (un autre nom pour signifier l'esprit de communauté ou en anglais la "community-activeness").

Pendant un court moment, vous pouvez voir [un article du New York Times]

Bien sûr, cette documentation a quelque chose à voir avec l'impact des fenêtres cassées sur le crime ; sa pertinence pour les wikis, où nous sommes en train d'essayer de plus en plus de préserver l'ordre, la clarté ou le style plutôt que d'empêcher le crime, reste inconnue.

Pour une application vers le développement logiciel voir Wiki:FixBrokenWindows


Je ne suis pas sûr de la manière dont nous pouvons appliquer cette page aux communautés en ligne. La définition d'un "crime" dans cet endroit n'est pas claire. (est-ce un combat ? est-ce un mauvais comportement ? est-ce le fait de violer un rôle ?). Ce n'est pas clair quelle pourrait être la "fenêtre cassée" (une page peu profonde ? une typo ? un argument invalide ?).

Il est aussi peu clair de savoir ce que voulait dire le sociologue. Généralement, on parlerait de "corrélations" si deux observations semblent en quelque sorte connectées. Mais ceci ne nécessite pas forcément vouloir dire une relation de cause à effet. Supposer cela sans preuve semble non scientifique. Aussi qu'est-ce que cela signifie que 50 millions de $ aient pu être dépensés en ce sens ?

Je doute que cela soit pertinent pour Meatball ou les communautés en ligne.

-- HelmutLeitner

Je pense que c'est très pertinent. Regardez quelques-uns de rétroliens (ndt : regardez les sur FixBrokenWindows)

Les "Fenêtres Cassées" sont des choses déplaisantes ou ennuyeuses à regarder : attaques personnelles, guerres du feu, contenus vraiment hors-sujet, inondations, spam, etc. Un "crime" est quelque chose qui va à l'encontre de la loi interne de la communauté (cf SolutionLégale) ou de ses attentes (cf AttentesCommunauté). Le "crime" le plus courant dans la plupart des communautés est en quelque sorte de casser les fenêtres, mais il en existe d'autres. -- MartinHarper

L'idée ici est de se souvenir ce que les singes font ce que les singes voient. Vous voulez supprimer les BilletsGuide qui enseignent le comportement qui est incorrect, et ajouter des BilletsGuide qui enseignent le comportement qui est désiré. En réparant les fenêtres cassés, vous accomplissez ces choses :

Une approche punitive pour empêcher de casser les carreaux, comme le fait de suggérer que les crimes "qualité de vie" à NYC ne sont pas le sujet de RéparerFenêtresCassés?. Cela traite de cicatrisation. -- SunirShah

Je pressens que les données de l'étude de Earl peuvent ne pas être pertinentes pour les communautés en ligne, parce qu'il parle du crime, et nous parlons de quelque chose d'autre (nous pourrions penser que briser les attentes d'une communauté est analogue au fait de voler une voiture, et ce l'est, mais sociologiquement c'est vraiment différent). Mais je pensais que les gens ici seraient intéressés, car c'est une note tangente pour tous au sujet de Wiki:FixBrokenWindows, et aussi du fait de la pertinence de "l'efficacité collective" dans l'étude d'Earl. -- BayleShanks

Je crois en RéparerFenêtresCassées comme une valeur fondamentale n'ayant pas besoin de justification ou d'arguments rationnels. Nous avons un gazon soigné en face de nos maisons. Que l'étude en question soit valide ou non, les gens devinent naturellement qu'un comportement est acceptable s'ils voient une preuve que cela est conduit ouvertement par d'autres. Les graffitis tendent à se multiplier. --Steve


LangueFrançaise PageTranslation FixBrokenWindows DossierArticle


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
This page is read-only | View other revisions | Search MetaWiki
Search: