[Home]SociétéTransparente

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

TransparentSociety de DavidBrin, ISBN 0738201448 (alternate, search). (BookShelved:DavidBrin, BookShelved:TheTransparentSociety)

Le chapitre Un était disponible en ligne [1] sur le site de CritDotOrg.

Extrait de Kirkus Review 1998-05-01, tel que citée par Amazon :

Privacy is assailed from all sides today. Electronic surveillance becomes more widespread even as it becomes less intrusive. Data on many aspects of our lives are gathered, bought, and sold. We are enmeshed in a web of electronic noise, a cyberworld of gossiping and snooping. Clearly, say those who would protect our privacy, regulation of such surveillance is necessary. Brin argues just the opposite: Rather than vainly attempting to save privacy, we should strive to create a society that is ever more transparent, ever more exposed. Technology, no matter how we may try to regulate it, will find ever more sophisticated and subtle ways to snoop. And the regulators will have to be regulated by another layer of government watchdogs. So, says Brin, let openness rule. Make bosses as accountable as employees, have government be watched by its citizens as much as it watches. Much as we feel a sense of privacy in the openness of a restaurant, so might a transparent society provide a sense, and the reality, of privacy much better than one in which surveillance is hidden but nevertheless there.


Discussion

Pour une discussion plus large sur les sujets posés voir Wiki:TheTransparentSociety, CommunautéDeMaisonsDeVerre.

Points Spécifiques

Lire ObscuritéPratique, OthernessMeme, AnonymatVsPseudonymat.

Points non discutés ailleurs à suivre plus bas.

Principaux Points pour De Solides Défences de L'Intimité

Un "must read" pour tous les défenseurs des droits à l'intimité. Même si la vision optimiste de DavidBrin ne convainc pas les défenseurs de l'intimité, les questions qu'il soulève ont besoin d'être répondues :

Anonymat

L'une des prémisses du livre est que l'anonymat facilite le crime. L'anonymat empêche la responsabilité. Le point est que le meilleur moyen de prévenir le crime dans l'obscurité des rues est de connaître les noms des personnes.

L'Ecriture en elle-même

Le livre est écrit dans un style que je reconnais comme étant typiquement américain : divagation, avec des milliers d'anecdotes, faits et citations. Cela en fait une lecture intéressante, mais rend aussi difficile de lever les yeux sur les choses. La discussion fluide empêche une structure claire. Et aussi la table des matières est trop grossière, l'index n'est pas assez complet. Il n'y a pas de structure pour saisir les milliers de petites idées dans le livre.


DossierLivre

La transparence obscurcit simplement deux concepts séparés, Surveillance et Sousveillance. Pour vraiment comprendre ces concepts de façon organisée, nous avons besoin de les comprendre séparément. L'argument Sur/Sousveillance est très proche du "yin" et "yang" -- deux concepts inévitables, tandis que la "transparence" les confond. Suggérer simplement que nous baissions les barrières sur les flux informatiques n'est pas la réponse. Nous avons besoin de garantir la bi-direction des barrières, et nous ne pouvons faire cela seuelment quand nous comprenons vraiment les concepts sous-jacents. Voir par exemple, http://wearcam.org/gas_stove_analogy.htm et http://wearcam.org/sousveillance.htm tels que décrits dans le livre [CYBORG] (Randomhouse Doubleday).

SteveMann? définit le terme : "loosely speaking, sousveillance is watchful vigilance from underneath". Par exemple, les citoyens surveillent de près les actions de l'état et de ses représentants, où la surveillance veut généralement dire l'état monitorant de près ses citoyens.


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
Edit text of this page | View other revisions | Search MetaWiki
Search: