[Home]BienEtreSocial

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur SocialWelfare

La pratique de la distribution de la richesse fondée sur la croyance que toutes les personnes dans la société on un besoin minimum basique qui doit être satisfait. Généralement accomplie à travers l'imposition des riches et la redistribution aux pauvres. Du RobinDesBois?, en d'autres mots, si ce n'est que les riches sont (plus ou moins) en train d'abandonner volontairement leurs richesses.

Pourquoi sur terre les riches cèdent leurs fortunes ? Parce qu'ils sont :

Le dernier point est extrêmement important. Une étude a montré que pendant les hommes d'affaires chinois et américains prenaient tous deux des décisions d'affaires pour le même niveau apparent de risque, les hommes d'affaires chinois feraient des choix que les américains considéreraient bien plus risqués. Ceci parce que les hommes d'affaires chinois ont grandi et vécu dans une culture où l'échec ne voulait pas dire mourir de faim. Par conséquent, les personne qui souhaitent être plus qu'un simple prolétariat pouvaient les prendre sans crainte.

Opposez-ça avec la sécurité net émaciée du BienEtreSocial que nous avons au Canada où les pauvres restent pauvres. L'échec ici étant saisi par le bien-être net qui est de loin trop proche du terrain ; la fain si ce n'est pas la famine. Les enfants vivant dans une habitation sociale sont souvent mal nourris -- ce qui mène à une croissance chétive, même du cerveau -- et sous-ressourcés ce qui les empêche de donner leur potentiel maximum.

Je ne suis pas certain de ce qui fait qu'un BienEtreEtat? un BienEtreEtat?, mais le Canada a définitivement une CultureBienEtre? qui maintient intacte la ClassStriation. -- SunirShah

Voir aussi CapitalismeSocial, AvantageSocial, CommunautéMurée.

[Tiré initialement de Wiki:SocialWelfare]


L'un des problèmes au Canada est enraciné dans le "British North America Act" qui a établi le Canada et ses provinces. L'argent est purgé des provinces les plus riches dans les plus pauvres (tout spécialement les provinces Maritimes et le le Newfoundland). Manquant de business viables ou de commerces (Sydney Steel, pêche), beaucoup s'appuient sur le programme fédéral d'AssuranceEmploi? (du style Pogey) pour survivre d'année en année. Si les fonds fédéraux étaient retirés (peu probable), beaucoup devraient migrer vers des régions plus viables économiquement. A court terme, ce serait douloureux ; à long terme, ce pourrait être la meilleure chose à faire. Puis à nouveau, à l'âge de l'internet, les personnes dans des régions distantes, économiquement non viables pourraient être les vainqueurs, en supposant qu'elles puissent mettre en marché leurs capacités talents/connaissances/main d'oeuvre via internet.

Des scintillements de cette tendance sont observés dans l'émergence des centres d'appels téléphoniques dans les Provinces Maritimes, tirant profit des faibles salaires de main d'oeuvre, des tarifs bon marché des communications téléphoniques longue distance, de la rapidité d'accès à l'internet, et de l'indisposition apparente de beaucoup de travailleurs jeunes et de talent pour quitter la région. Je suppose que le résultat à long terme sera de diminuer ou ôter les disparités salariales dans les industrires de la connaissance fondées seulement sur l'endroit où vivent les personnes.


Une autre raison pour laquelle les riches consentent au BienEtreSocial : ils comprennent que leur propre bonheur est corrélé au bonheur de leur communauté. Si vous êtes un milliardaire avec une fille de 8 ans, vous pourriez lui assgner n garde du corps pour l'empêcher d'être kidnappée. Mais si vous êtes suffisamment idéaliste, vous pourriez poursuivre l'idée d'un monde où personne ne se sent suffisamment désespéré pour faire une telle chose, et pourriez essayer d'aider en apportant une telle chose au monde, de façon à ce qu'aussi votre grande tante puisse un jour se sentir en toute sécurité pour aller se garer elle-même. (voir aussi : TedTurner?)

Le coût personnel d'une rupture sociale est présent, en partie, dans l'argent que vous dépensez pour vous isoler de votre communauté (gardes du corps, système de sécurité, communautés fermées), mais le coût est plus profond que ça. Si vous vivez dans un monde où vous avez besoin de vous isoler vous-même de tout ce qui est significativement plus pauvre que vous, quel est le coût spirituel ? Quel est le coût d'avoir à s'inquiéter si vos voisins les plus pauvres sont simplement intéressés par vous pour votre argent ? Quel est le coût d'avoir à constamment éviter les mendiants dans la rue ? Quel est le coût d'avoir à se soucier du ressentiment de ceux moins fortunés que vous ? Peut-être, à long terme, ce serait mieux tant pour vous et eux si vous aidiez à faire que le monde soit un peu plus équitable. -- FrancisHwang

Pour parler plus ou moins de mon expérience personnelle, les gens s'arrangent avec ça sant avoir quelque problème. Les riches vivent dans des condominiums avec leurs propres sécurités, de belles piscines, de l'air conditionné, en dehors de la pollution, de la pauvreté, de la crasse, de la lèpre, de la prostitution. Vous allez en voiture au travail en voiture blindée, fenêtres sombres, chauffeur, sécurité, l'école pour les étrangers riches est gardée, entourée de fils barbelés, les étudiants peuvent ne pas quitter les terrains de l'école, les gens vont et viennent en utilisant les bus de l'école. avec plus de pauvres désespérés, ils augmenteraient la sécurité des bus scolaires. Au dessus de ça, c'est une révolution et ceci amènera les riches à partir. Vous devriez étendre votre modèle au monde entier et c'est de la science-fiction. Le monde que j'ai décrit était Bangkok entre 1989 et 1991. --AlexSchroeder.


LangueFrançaise PageTranslation SocialWelfare

Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
Edit text of this page | View other revisions | Search MetaWiki
Search: