[Home]CyberEspace

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur CyberSpace

There's no there, there. -- Gertrude Stein

Un espace conceptuel ; étymologiquement un espace navigable du grec kyber naviguer. Historiquement le mot lui-même est une variation sur la cybernétique, un terme inventé par Norbert Wiener de la racine grecque kyber (signifiant le barreur) pour décrire l'étude des systèmes de contrôle (par exemple ce que nous penserions maintenant des ordinateurs). Il est d'abord apparu dans le livre séminal NeuromancerBook de WilliamGibson en 1984. Basé sur cette conception de La Matrice, le CyberEspace est généralement visualisé comme une RéalitéVirtuelle?. Gibson utilisait la métaphore du réseau comme un "espace navigable" spatialement (un EspaceObjectif?). D'autres conceptions notables sont la MetaVerse de NealStephenson (1984) dans SnowCrash et le film Matrix Wiki:TheMatrix.

Une conception de la communication intermédiée par l'ordinateur prétend qu'elle prend place à travers le CyberEspace. Quand quelqu'un est en-ligne, il est dans le CyberEspace. Cette affirmation est contestée par d'autres termes, dans, à travers, sur, avec ou sur Meatball selon votre perpective (cf PostWELL). Plus en rapport avec ce point : Meatball est sur le CyberEspace et MeatballWiki est dans le CyberEspace, mais en tant que collectif intégré, il n'est pas clair de savoir où réside l'ensemble de l'entité : probablement dans l'EspaceViande et le CyberEspace selon votre lecture.

Remettez-cela en perspective avec le VraiMonde ou plus informellement avec la BigBlueRoom. Voir aussi HyperMédium.


LangueFrançaise PageTranslation CyberSpace DossierCyberpunk? DossierNavigation


Don Quixote monte à nouveau

Après avoir parlé à Cliff de ses premiers jours de HackingAtNight, j'ai commencé à m'interroger sur la raison qui amenait les gens à commencer à penser que les communications en ligne constituaient une sorte de CyberEspace. Quand le temps informatique était rare, restreint, cher et obligeait par essence à se rendre dans une salle spéciale avec des gens spéciaux pour faire une chose spéciale -- par ex. HackingAtNight -- je suppose que c'était attirant de créer le mythe que le Net était un endroit complètement différent. En fin de compte, après voir terminé ce que vous aviez à faire en ligne, vous quittiez la BigBlueRoom, où chaque perception sensorielle était différente.(*) Il est probablement significatif que bon nombre des personnes qui ont construit le Net étaient heureuses de créer une espace pour elles-mêmes, loin de la culture tendance dont elles ne se sentaient pas très proche. Je ne pense pas qu'il soit vraiment surprenant que beaucoup ressentent que la BigBlueRoom et le CyberEspace soient aux antipodes plutôt que parallèles ou même des lieux orthogonaux.

Cependant, tant que le PostWELL Net continue à proliférer tant dans les industries que plus bas sur l'échelle sociale, beaucoup se sentent à l'aise avec le terme. Il couvre une expérience unique totalement sensorielle, se mélangeant en fait avec (bien que non dissout dedans) nos expériences communes de "la vie de tous les jours". J'avance que tant que l'InformatiqueDiffuse évolue, le Net colle socialement plus clairement à l'EspaceViande qu'aù CyberEspace. Après tout, le Net n'est rempli seulement que de personnes.

Puis à nouveau, l'InformatiqueDiffuse suit aussi une dimension nouvelle globale vers l'existence que nous n'avions pas précédemment. Alors que l'aspect social du Net n'est pas particulièrement neuf, ses capacités sur lesquelles contribuent les technologies de l'information contribuent à créer un nouveau type d'espace. Imaginez par exemple la combinaison de la persistence, de l'accès global et de services basées sur un lieu. Cette technologie permet à des individus de déposer des petits "post-it notes" numériques à n'importe quel endroit, par exemple des critiques de restaurants taguées contre chaque restaurant dans la rue. En ce sens, la rue a été augmentée avec une RéalitéArtificielle?, orthogonale à ses briques et à sa réalité solide.

En outre, même si aucune information ne peut exister quelque part sans forme physique -- et, par conséquent, un cyber-espace séparé n'existe pas réellement -- il est vraiment non romantique d'éliminer totalement le CyberEspace dans une bouffée de fumée réductrice, ainsi je vous laisserai cette dernière étape. Puis, quand on discute de choses comme les CommunautésEnLigne, je crois qu'il est important de se souvenir que chaque personne est encore une personne, quelque part par là, assise sur une chaise, plissant les yeux en face d'un moniteur étincelant. Nous nous parlons simplement entre nous avec l'Internet, pas à l'intérieur. Comme je l'ai dit quelque part ailleurs, "Meatball vit dans l'EspaceViande mais s'accède à travers l'Internet." -- SunirShah

(*) Je me demande si ces premiers pionniers se sentaient plus à l'aise dans les réservoirs de privations sensorielles de leurs labos que dans le monde extérieur, de sorte que le monde extérieur leur était perçu comme différent plutôt que normatif. Je sais que j'ai ressenti cette sensation après avoir hacké durement pendant des semaines et puis avoir erré au dehors. Je suis bien sûr en train de romancer la culture de laboratoire bien au delà des croyances, mais crois encore que la stérilité totale des laboratoires déconnectait cognitivement cette expérience en ligne du reste de l'expérience humaine chaotique.

Mettez cela en perspective avec le PostHumanisme?.

Imaginez la ReprésentationConfusion?.


Certainement, chacun d'entre nous est "quelque part par là, assis sur une chaise, plissant les yeux en face d'un moniteur étincelant". Mais c'est exactement la raison pour laquelle le cyberespace est un "endroit" par essence différent , pas pourquoi il n'existe pas. Dans l'EspaceViande, nous parlons aux gens, pas aux moniteurs étincelants. Méditez sur l'étrangeté prononcée d'une société dans laquelle les personnes ont des boîtes étranges, certaines parties d'entre elles sont mobiles et qui sont peintes avec des glyphes extraordinaires. Là, parfois les personnes s'asseyent face à ces boîtes durant quelques heures, pousssant les parties mobiles aux alentours, et puis déclarent après qu'elles ont "parlé à quelqu'un". Si vous ne connaissiez pas les technologies de communication, vous penseriez que cette personne était complètement dingue. Mais après vous pourriez pensez la même chose de quelqu'un utilisant un téléphone.

Les formes de communication sont altérées substantiellement par le médium ordinateur. Dans l'EspaceViande, nous n'avons pas de discours asynchrone d'InstantWiki. Nous n'avons pas de "pages" pour organiser nos pensées. Nous n'envoyons pas constamment des bienvenus triviaux et des "liens" dans une pièce à nos amis par la voix.

D'où la texture subtile de la conversation et la texture subtile de nos perceptions des uns des autres, qui sont très différentes de l'EspaceViande. A ce stade de notre développement technologique, nous ne pouvons pas nous évader complètement du CyberEspace sans, disons, le quitter. Les interactions sociales en ligne ne peuvent pas être exactement comme les interactions dans l'EspaceViande.

A un certain stade à l'avenir, nous pourrions faire que la technologie soit dotée de conférences virtuelles bon marché, auquel cas nous pourrons avoir quelque chose de très proche de l'interaction de l'EspaceViande dans le CyberEspace.

Il peut y avoir une distinction utile à faire entre deux notions du CyberEspace ; dans une notion (voir PostHumanisme?), nos mois existent dans une forme différente qu'à l'heure actuelle ; si nous sommes même capables de faire fonctionner nos esprits sur les ordinateurs plutôt que dans les cerveaux, cela fera plus de sens de dire que nous sommes "dans les ordinateurs" que de dire nous sommes "dans nos corps". Si nos esprit en viennent à être de l'information ou du processus d'information, alors les transférer dans des ordinateurs facilitera la rupture avec toute notion de localisation. Auquel cas cela fera du sens de dire que les esprits sont "dans le CyberEspace" plutôt que dans un ordinateur spécifique. Actuellement, néanmoins, c'est une notion abstraite, parce qu'aucun être connu, non-supernaturel conscient n'existe sans être enchaîné à un cerveau spécifique.

Dans une autre notion, celui que ce passage concentre, le CyberEspace est une métaphore utilisée pour décrire l'endroit dans lequel nous communiquons, nous avons pensé que nous ne pouvons pas plus être dans le CyberEspace que nous ne pouvons l'être dans un roman. Le passage ci-dessus opine que cete métaphore est en fin de compte non nécessaire et relève plus de la floraison rhétorique que d'un concept vraiment utile. Ce passage, par contraste, opine que cette métaphore est souvent une façon plus propre, plus claire de penser de ce qui se passe que l'alternatif.

Le passage ci-dessus reconnaît clairement qu'utiliser des ordinateurs a des répercussions sur les modes d'interaction. La seule différence entre ces deux points de vue est de savoir si c'est une bonne chose d'emballer ces répercussions à l'intérieur d'une métaphore et de lui donner un nom.

Ainsi, que penser de "MeatBall vit dans l'EspaceViande, pas dans le CyberEspace" ? Comme cela a été énoncé, c'est plus un idéal ou un guide qu'un fait. Cela établit que nous aimons les modes EspaceViande de la communication interpersonnelle. Nous ne pouvons pas complètement disposer à cette heure de types de conversations dans l'EspaceViande technologiquement intermédiées, ainsi nous ne pouvons pas parvenir à cela. Nous ne le voudrions pas non plus ; si une téléconférence en réalité virtuelle existait aujourd'hui à bon marché, abandonnerions-nous ces formats étranges wiki, avec leurs essais et leurs InstantWiki ? Abandonnerions-nous et appellerions-nous simplement les groupes par téléphone pour dire ainsi ? Non, nous ferions probablement les deux.

Ainsi, qu'entendons-nous quand nous disons exister dans l'EspaceViande, pas dans le CyberEspace ?

C'est mal défini. Et ce n'est pas une mauvaise chose. Une partie de ce que nous voulons dire par là est que nous aimerions nous rencontrer les uns les autres si nous pouvions nous le permettre. Nous voulons dire que nous avons l'intention de nous traiter les uns les autres comme des amis humains et des connaissances, pas comme des entités fardées avec des noms stupides. Nous voulons dire que nous avons plus d'une préférence pour les styles sociaux de l'EspaceViande que pour tous les autres forums de discussion sur le web, même s'il existe encore des éléments du mode social CyberEspace que nous considérons comme valables. Nous voulons dire que nous aimons garder à l'esprit le fait que nous ne nous téléportons pas vers quelque royaume mystique quand nous nous parlons les uns aux autres mais plutôt que nous nous asseyons sur nos chaises et saisissons au clavier.


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
This page is read-only | View other revisions | Search MetaWiki
Search: