[Home]NuageEnColère

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur AngryCloud

On nous a tous enseigné que la rationalité façonne nos pensées comme les lignes sur un livre de coloriage, et que les émotions sont les couleurs entre ces lignes, donnant texture et rationalité, mais fondamentalement étant subalternes à la rationalité. C'est erroné.

Les émotions sont les lignes, et la rationalité est la couleur entre ces lignes car la couleur donne seulement la profondeur mais peu de sens.

Les émotions structurent notre pensée. Quand vous êtes déprimé(e), vous ne pouvez pas penser clairement. Quand vous êtes excité(e), votre esprit s'emballe. Quand vous êtes triste, vous traînez. Quand vous êtes fâché(e), vos pensées se rétrécissent comme si votre esprit était resserré à une extrémité : la débâcle de votre ennemi. Nous entrons dans un SéparationDePositions? parce que nous perdons notre capacité à être créatifs et imaginatifs. Tout comme si nos têtes étaient emprisonnées à l'intérieur d'un NuageEnColère.

Quand nous entrons dans une GuerreDeMots, nous nous fâchons, puis nos esprits perdent le contact avec la réalité. Nous ne pouvons plus voir le point de vue d'une autre personne, et par conséquent nous ne pouvons plus être aussi charitables vis à vis de la position de l'autre personne. En effet, nous pouvons même échouer à SupposerBonneFoi. Le manque de charité empêche la RésolutionDeConflit et contrecarre la rémission, qui tue le PardonnerEtOublier. Bien que ce soit une réaction normale, cela résonne comme de l'IntelligenceEmotionnelle : c'est-à-dire que cela laisse les émotions négatives atteindre nos décisions qui seraient autrement sages et averties.

Parfois, le NuageEnColère traverse simplement une zone de dépression. Quand les personnes se sentent déprimées, elles perdent aussi leurs capacités à penser, cela contrecarre la charité et elles entrent ainsi dans beaucoup de combats.

On se retrouve probablement emprisonné(e) dans un NuageEnColère pour plusieurs raisons :

Par conséquent, vous devez employer la rationalité pour combattre votre chemin de sortie. Bien que les contours de votre esprit soient émotifs, la seule chose que vous pouvez faire est d'aller à l'encontre de ces contours avec de la rationalité comme une arme type pistolet à pompe de l'industrie. Jouez à des jeux DeBono? comme les points de vue d'AutresPersonnes? et déchaînez-vous le cerveau de façon explicite sur ce qui pourrait SupposerBonneFoi.

Ceci ne signifie pas d’arrêter de se fâcher, mas de vous libérer vous-même du Nuage en Colère et d'utiliser votre colère pour faire quelque chose qui vous aide. Ceci vous sortira de l'ornière.

Mais, il n'y a aucune chance que vous ne puissiez lire ceci quand vous êtes en fait fâché(e), ni même si vous l'avez été, vous auriez la capacité mentale de faire ça. La colère peut souvent être allégée par le soutien communal. LeCollectif doit intervenir pour faire que chacun se sente mieux. Il a le pouvoir de remodeler les contours émotifs de votre esprit à son propre avantage ou à son détriment.

Voir aussi en anglais NonViolence, qui demeure la vraie idée. C'est simplement une métaphore bon marché de bande dessinée.

Remarquez que souvent les personnes ont recours aux CommunautésEnLigne quand elles sont dans un NuageEnColère, parce qu'elles éloignent au loin leurs amis personnels dans un cycle auto-destructif des personnes. Les personnes sont toujours en ligne quelque part et veulent parler. Ceci signifie que vous êtes voulez très probablement voir des personnes fâchées dans une CommunautéEnLigne, beaucoup plus aussi qu'en face à face, car une personne a besoin simplement de raccordement humain. Alors qu'il y a longtemps c'était résumé comme étant l'un des plus grands bénéfices de la net.life, ce n'est en réalité qu'un grand frein à la net.life. Étudiez le cas extrême de l'amoureux finlandais, il a hurlé sur IRC, "je n’ai personne d'autre à qui en parler parce que presque tous mes amis m'ont abandonné parce que je ne peux pas la laisser mentir seule," en réponse à une relation complètement brisée. Plutôt que de freiner sur le conflit de la vie en ligne, il vaut mieux trouver des services de support, tels que la consultation par téléphone désormais omniprésente dans la plupart des pays occidentaux. Après tout, les gens en ligne sont susceptibles de l'empirer. Le maître l'aidera s'il venait à croiser le chemin d'un troll, également dans un NuageEnColère.

Sortir d'un NuageEnColère

Souvenez-vous de cette paraphrase d'Eleanor Roosevelt, "Personne ne veut vous blesser psychologiquement sans votre consentement." Souvenez-vous de Yoda, "La crainte mène à la colère. La crainte mène à la haine. La haine mène à la souffrance." Il n'en tient qu'à vous de vous poser les questions pour chercher à identifier ce dont vous avez peur. Souvent c'est de l'insécurité. C'est le rôle de LeCollectif de DiminuerInsécurité?. C'est ce à quoi servent les amis. Mais vous pouvez tout aussi bien travailler à cela.

Courez au loin. Plus longtemps vous laisserez le conflit isolé, plus votre cerveau guérira automatiquement pour cesser d'émettre des réactions chimiques de blocage. Souvenez-vous que la colère est une réponse physiologique censée vous aider à combattre ou à courir au loin, mais cela signifie arrêter de distraire votre pensée pour aller vers des choses supérieures. Par conséquent, un nuage en colère. Si vous courez loin (retrait tactique), vous regagnerez de la perspective. Et vous ne pouvez pas vous permettre de refroidir si vous êtes au milieu d'un combat, ou au moins c'est comme ça que votre cerveau est conçu.

Travaillez en rétrogradant. Vous haïssez quelqu'un ? Bien. Il a fait des choses qui vous ont irrité. Écrivez-les lui (en privé). Qu'est-ce qui a provoqué ces événements ? Soyez aussi honnête que vous pouvez. Prenez votre temps. Travaillez aussi loin dans le temps que vous ne pouvez vous en rappeler.

Qu'ai-je fait de mal ? Blâmez-vous d'abord vous-même (Wiki:BlameYourselfFirst) est toujours la bonne chose à faire dans la résolution des problèmes techniques et la résolution des problèmes émotifs. Certainement la personne qui a provoqué votre colère peut être considérablement fautive, mais personne ne peut vous blesser psychologiquement sans votre consentement. Ainsi, vous vous êtes laissés aller à vous mettre en colère. Vous avez fait au moins cette une erreur. C'est correct. Ce n'est pas de votre faute ; c'est dans vos gènes. Ainsi, qu'avez-vous sous la peau ? Quelle est la crainte que la personne a pu chatouiller ?

Localisez vos colères. Prouvez-vous à vous-même que vos peurs sont fausses. Inventez des métriques pour déterminer ce qui est ou n'est pas la vérité de quelque forme externe. Par exemple, si vous sentez que vous êtes laissé(e) seul(e) par une MajoritéSilencieuse?, mesurez le nombre de personnes qui vous demandent comment vous allez en une journée. Si vos craintes sont erronées, vous pouvez à nouveau vous sentir une fois de plus en sécurité. Vous pouvez véritablement devenir plus en sécurité parce que maintenant vous savez.

Continuez à avancer. Conduisez votre BusinessCommeDab. Certaines de vos craintes peuvent être confirmées. La meilleure manière d'aller de l'avant n'est pas toujours de demeurer dans le passé. Une fois que vous avez identifié les causes à la racine, vos insécurités à la racine, tout ce que vous devez faire maintenant est de surmonter ces insécurités. Il n'y a pas de sens à s'inquiéter de quelle erreur vous avez pu faire dans le passé. Faites un plan pour améliorer la métrique que vous avez inventée. Continuez la construction. La vie est trop courte pour continuer à vous enfoncer dans les blessures. Mettez une bande là-dessus, coupez vos pertes et continuez à rouler.

Acceptez le passé. Acceptez ce qui a provoqué la colère comme une force majeure bienveillante. Croyez que cet événement a été mis dans votre chemin pour vous rendre plus fort : vous aider à identifier vos insécurités ainsi vous les laissez passer derrière vous. Même si vous n'êtes pas croyant, la vie de chacun est pleine de ces défis aléatoires qui établissent nos sens, nos caractères, nos identités. Sans elles, nous manquons de concentration, aussi soyez heureux vis-à-vis d’elles, plutôt qu'irrité ou plein de regrets. Vous avez appris quelque chose aujourd'hui.


Discussion

Je dois dire que cela doit être la page hippie la plus casse-couilles que j'ai écrite à cette heure. Attendez simplement jusqu'à ce que je dessine la bande dessinée. – Sunir « marguerite et amour » Shah

Sunir, tu devais être dans un mauvais jour pour écrire ceci et je diverge avec la plupart des affirmations sur cette page. Tout particulièrement à propos de la colère étant une stratégie à succès pour l'organisation, les problèmes de pouvoir et son efficacité est du non-sens. Aussi, je conclus que cela est désiré comme une page humoristique. C'est beau, mais ce devrait être signalé proprement, de telle façon que les lecteurs ne la prennent pas au sérieux. -- HelmutLeitner

Intéressant – la plupart des affirmations sur cette page résonnent parfaitement bien avec mon expérience : tout particulièrement le caractère addictif de la colère. --MartinHarper

Martin, si la colère est un modèle si réussi, pourquoi alors êtes-vous et moi et la plupart des vieux wikicitoyens si rarement fâché. Pourquoi les diplomates ne montrent-ils jamais de la colère ? Pourquoi apparaît-t'elle comme faiblesse quand les politiciens se fâchent lors des discussions ? Pourquoi les directeurs non éduqués à l'université sont-ils plus en colère pour résoudre des problèmes ? -- HelmutLeitner

On a enseigné aux directeurs d'utiliser la colère, mais on leur a aussi enseigné comment canaliser cette colère vers des buts efficaces.

Je pense que tu réagis aux deux énoncés que la "La colère est puissante et gratifiante" et que "La colère est naturelle" et au texte en rapport : "fonctionner", "est"efficace ; plutôt que vers la page en tant qu'ensemble ? Vraiment, ce que cela dit est que La colère est une solution. Je suis rarement fâché de nos jours (que ce soit en ligne ou hors-ligne) parce que j'ai trouvé de meilleures solutions. – MartinHarper

J'inteprète aussi cette page comme disant que, pour beaucoup de gens, la colère est la première solution efficace qu'ils découvrent, parce qu'elle fait partie de la nature humaine. C’est seulement avec le temps et l'éducation qu'ils trouvent d'autres solutions qui soient plus efficaces. Aussi, si les amis d’une personne savent que la personne est lente à irriter, un accès de colère (occasionnel d’elles serait un signal clair qu'ils ont poussé trop loin, et ça peut par conséquent se montrer très efficace pour motiver une réconciliation. La colère est un de ces outils contendants, précis qui s’émousse avec l'usage. -- Anonyme

Pour tout ce que ceci peut valoir – arrière dans les listes à puce, il est possible de substituer le mot 'ETRE' avec les mots 'PEUT ÊTRE'. La colère peut provoquer une dépendance, la colère peut être puissante et gratifiante, la colère peut être une solution, etc. La colère est à propos du choix. Pour beaucoup de gens, elle est devenue un (choix de) par habitude. Néanmoins, c'est un choix. Alors il y a de la colère destructive, de la colère justifiée, de la colère de nettoyage, de la colère zen etc... La colère n'est pas nécessairement une substance nuisible, violent avec un visage rouge. Il est possible de rester calme, organisé, dirigé, productif, doux, plein d'humour, aimable, puissant, et fâché. -- Craig Andrews

Je suis en désaccord que "BlameYourselfFirst?, soit toujours la bonne chose à faire dans la résolution des problèmes techniques et la résolution des problèmes émotionnels." Le monde est un endroit très complexe et divers, composé de beaucoup d'acteurs, parmi lesquels je ne suis simplement qu'un. Penser que je suis la cause de tout ce qui tourne mal est égocentrique. On peut devenir très atténué en assignant le blâme à soi-même. Par exemple, si je monte dans une compagnie aérienne commerciale qui a des problèmes mécaniques, il serait assez idiot de m'indiquer, "Oh pourquoi n'ai-je pas vérifié les taux mécaniques de panne de cette ligne aérienne ?" Un meilleur ensemble de résolution de problèmes consisterait à tenter de chiffrer les manières dont je vais survivre à l'accident imminent, ou faire la paix avec mon fabricant, ou quoi que ce soit. Me blâmer moi-même de réserver ce vol serait une auto-flagellation individuelle inutile. – Marc Brenman

Analogie intéressante. Que se produit-il quand quelqu'un a des pannes mécaniques sur 90% de ses vols ? Quelqu'un qui vole tellement souvent que cela ne peut pas se produire par hasard. Comment devrait-il penser à ceci, pour faire face à la situation ? -- HelmutLeitner

Bien, ceci est une forme de question théorique, n'est-ce pas ? Q : "Quelle compagnie aérienne doit on prendre si 90% des vols ont des problèmes mécaniques ?" R : Aeroflot ? En fait, ceci résonne plus comme une situation de chance qu'une situation de colère. À moins que, bien sûr, on soit le mécanicien. Dans ce cas, on est un pauvre mécanicien. Puis, l'auto-blâme pourrait être en règle. À moins que personne n'admette à reconnaître être un pauvre mécanicien, tout simplement comme personne n'admet être un conducteur pauvre, ou admet avoir avoir un mauvais sens de l'humour. Tant de thérapie consiste à se déplacer à partir du "personne" pour aller vers la catégorie "c'est moi". -- Marc Brenman


PageTranslation LangueFrançaise AngryCloud DossierArticle DossierConflit

Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
This page is read-only | View other revisions | Search MetaWiki
Search: