[Home]PublicMuet

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur SilentPublic

Les blogueurs sont impliqués dans le journalisme participatif parce que la presse tendance ne fait pas un bon métier pour rendre compte de l'actualité. Ils sont en train de devenir rapidement le pubic muet dans le monde tendance du journalisme. Du fait de l'opportunité, de l'éthique et de l'économie, beaucoup de lecteurs ont commencé à abandonner les grans médias pour s'informer. Beaucoup de blogueurs ont l'idée qu'ils écrivent de, par et pour les personnes et qu'ils sont en train de retravailler les objectifs complets des grands médias. Les blogueurs sont à l'origine des reporters citoyens, ils écrivent des articles d'actualités solides et ne récrivent pas les "communiqués de presse pré-mâchés" comme le font beaucoup de grands médias.

Le "vrai Journaliste" est en train de devenir obsolète aux Etats-Unis, parce que personne ne le différencie plus des publicitaires et producteurs d'actualités comme les agences de gouvernement. Ils manquent la conscience du vrai monde. Les blogueurs refusent de rester silencieux et pensent qu'ils sont en train de faire du monde un plus bel endroit pour y séjourner. Ils semblent aussi pressentir que le journalisme traditionnel est en train de manipuler la société de la même manière, et sont concentrés sur le fait de ne pas exclure de lecteurs des happenings d'actualités. La ligne du bas est que les blogueurs menacent les journalistes des géants des médias établis sur leur propre territoire.

Si on ne lit pas les journaux, ils peuvent voir clairement et objectivement, comment le business de la presse est supporté par un système marketing, qui à son tour repose sur une base d'abonnés réguliers, qui à son tour mène à décliner dans le contenu et la qualité des articles et comment cela à sont tour est supporté par un lectorat qui continue à s'abonner aveuglément et sans maintenir un oeil critique avec le respect du contenu. Ce nouveau média a rendu les journaux incapables de présenter la supériorité du média papier en tant que canal pour l'actualité.

Les reporters citoyens tendent à se concentrer sur leurs intérêts personnels. Tant que les citoyens reporters sont clairs sur le fait de porter la responsabilité de leurs écrits, cette approche leur donne vraiment de la crédibilité sur un niveau différent quand on la compare aux journalistes professionnels. La crédibilité exigée des journalistes professionnels n'est pas limitée à la responsabilité personnelle, et en fait, la "responsabilité sociale" tend à prendre plus de poids.

Ce qui arrivera probablement est que modèle du journal papier peut en être un par lequel le consommateur lit en diagonale un quotidien national et regarde les journaux indépendants en ligne pour des articles spécifiques à ses intérêts individuels. La survie des journaux indépendants Internet dépendra de la manière dont ils pourront se positionner et se vendre eux-mêmes. Les publications indépendantes pourraient perdre toute raison d'exister si elles essayent d'implémenter en ligne l'approche du "quelque chose pour tout le monde" prise par les grands journaux d'actualités.


Alors que je pense que cet essai reproduit fidèlement beaucoup des mythes du blog IdentitéGroupe?, je ne pense pas qu'il soit correct -- ni nécessaire. Mais tout d'abord, notez que beaucoup de billets de blogs sont des rumeurs fausses ou des mensonges flagrants, bien au dessus de la moisson de rumeurs typique (RumourMill) où la responsabilité du commérage est encore une responsabilité. La culture blog reflète en ce sens souvent le pire de la culture grande école et se complète avec le concours chirlish (NDT : ?) de popularité qui encourage le battage publicitaire des émotions. Ce n'est pas pour dire que les blogs sont mauvais, simplement qu'ils ne sont pas parfaits ; ils viennent avec leurs propres jeux de problèmes tout comme simplement les "grands médias tendance". S'ils n'existaient pas, ce serait un mauvais signe parce cela voudrait dire que personne ne les utilise. Ils sont, en résumé, doucement en train de devenir tendances.

Mais ils ne sont pas encore tendances. Alors que les journaux papiers peuvent être en train de décliner par intérêt, 24 canaux d'actualités ont émergé. CNN est un énorme MédiaGlogal? -- et à cette heure perd sur son terrain pour un autre acteur. Fox News qui est infâmement anti-Illumination dans ses reportages a grimpé en parts de marché au top des chaînes d'actualités 24/24 et c'est une puissante maison pour installer le rythme de l'humeur nationale américaine. Je ne pense pas que le journalisme mainstream soit tout à fait mort ou probablement dépassé par les blogs. Les citoyens mainstream demeurent pour la plupart ignorants des blogs isolés de ceux que sont en train de lire ceux qui les produisent (et l'inverse est probablement aussi vrai) à ce stade dans l'adoption du cycle de vie. C'est une inconnue de savoir comment la société s'accomodera éventuellement des blogs, qui sont ici pour rester, mais il est important de noter que l'humanité jette rarement un médium populaire de masse. Nous ajoutons simplement plus de MassMedia.

Je fais toutes ces critiques parce que l'Internet est conçu pour reproduire le modèle standard à chaque fois qu'une nouvelle technologie de l'information est introduite dans la société. L'"élite" (richissime dans notre société capitaliste ; côtière en Chine ; 'aristocrate' en Iran) qui maintient l'accès l'utilise pour renforcer sa propre situation. Le PublicMuet n'est pas les blogueurs, mais ceux en dehors du 'Net. La FractureDigitale? est le vrai PublicMuet dans l'âge du réseau. La culture Blog est démographiquement incroyablement faussée, ainsi alors que les blogueurs peuvent arrêter de lire les journaux papiers et peuvent ne pas regarder Fox News, comprendre le reste de la population en droit de voter est aussi très important. La suggestion sous-tendue ici dans ce texte est que le fait que les blogueurs se désengageront de cette société la plus large (sans mépris) et deviendront une CommunautéMurée est un problème.

En passant, je crois vraiment dans les blogs comme du JournalismeParticipatif. Je suis de ce fait plus informé, beaucoup plus tôt (souvent des semaines avant) de lire MetaFilter et DayPop que je ne le suis de la télévision. Mais ceci n'est pas la même chose que l'impartialité éditoriale, qui est le problème adressé par cette page.

Pour finir, les discussions ici sont centrées douloureusement sur les Etats-Unis, ce qui est un anachronisme dans beaucoup de sens dans ce VillageGlobal. -- SunirShah

Le journalisme professionnel est déjà conscient du pouvoir des blogs et de l'utilisation des blogs comme partie du JournalismeEnligne?. Ainsi les jours des blogueurs idéalistes peuvent bientôt avoir été. Le journalisme a trouvé depuis longtemps que c'était bien plus facile de vendre de l'opinion publique influente que de - en quelque sorte - informer objectivement le public. Avec le respect pour le PublicMuet : peut-être que nous aurons deux types : ceux qui ne parlent pas parce qu'ils préférent (en ligne public silencieux) et ceux qui ne parlent pas parce qu'ils ne font pas partie du système parce qu'ils préférent ou n'en ont pas les moyens (public hors-ligne). -- HelmutLeitner

En me fondant sur quelques situations récemment observées, j'en suis venu à suspecter que cette partie de la raison d'être silencieux est la crainte des conséquences potentielles de parler tout fort. J'ai trouvé cet exemple particulièrement saisissant dans une clinique médicale où les personnes étaient maintenues dans l'attente durant plus de trois heures après leurs heures de rendez-vous, ce qui était particulièrement saisissant compte tenu du fait qu'au moins une douzaine de personnes avaient eu exactement le même rendez-vous à la même heure avec l'un des deux docteurs. Durant les conversations en résultant, il est devenu rapidement apparent que tout le monde était suffisamment ennuyé pour parler de cela ouvertement avec les étrangers, mais à l'inverse, étaient trop soucieux des 'conséquences' de se plaindre, pour parler ainsi, en dépit du fait d'admettre librement que cette expérience était de loin la 'norme'. J'ai aussi remarqué les mêmes types de réactions pour la sécurité et les écrans des douanes aux deux aéroports que j'ai fréquenté la semaine dernière, tout comme dans les banques canadiennes. Ma conclusion provisoire est que beaucoup de gens sont si préoccupées de se retrouver impliquées dans un désaccord et de ses conséquences potentielles, qu'elles resteraient plutôt silencieuses. Cela est bien sûr, une motivation différente de cette qui sous-tend la MajoritéSilencieuse? des votants, les membrs desquels ont simplement disparu d'être écoutés, ou de pouvoir trouver un candidat réellement différent. -- HansWobbe

LangueFrançaise PageTranslation SilentPublic


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
Edit text of this page | View other revisions | Search MetaWiki
Search: