[Home]ViceEtVertu

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Bon nombre de discussions à propos des qualités des personnes tendent à glisser autour de l'axe de ViceEtVertu. Les vices sont le négatif, les mauvaises choses que les gens font, un échec moral sérieux. Les vertus sont l'autre côté positif, le bon côté, l'excellence morale et les principes moraux.

Beaucoup de gens (tout particulièrement les CypherPunks), peut-être un peu paranoïdes, se soucient trop des vices. Le type de personne qui bondit immédiatement vers la SécuritéDure la plus dure et même la plus pétrifiée à chaque fois qu'elle se retrouve confrontée à un problème. Le type de personne qui regarde vers la punition et le maintien de l'ordre comme seul recours.

D'autres, bien qu'il semble qu'ils soient moins, glorifient les vertus des gens. Ils sont disposés, au même risque potentiel à eux-mêmes (ou peut-être en dépit du risque), à faire confiance aux autres. Ils ont naturellement tendance à SupposerBonneFoi et à ne pas simplement limiter leurs responsabilités.

Peut-être que c'est une autre distinction AutoRoutePetiteRoute? ? Mais qu'est-ce que l'autoroute et qu'est-ce que la route départementale ? Sûrement nous devrions faire confiance dans les autres, mais verrouiller nos portières, parce que c'est vraiment bien établi.

Finalement, nous savons que les gens ne sont ni complètement vertueux ni vicieux. En outre, il y a des EquilibreDeForces en jeu ici. On ne veut vraiment pas limiter la flexibilité pourtant on veut vraiment limiter la responsabilité. La sécurité coûte de la liberté. La liberté coûte du risque. En prenant des décisions basées sur le ViceEtVertu, choisissez combien vous êtes disposé à donner le contrôle à l'autre.

Peut-être, l'idée de ces caractéristiques peut être élégamment divisée entre soit le vice ou la vertu est une FausseDichotomie?.

Voir aussi en anglais : Dictionary:vice et Dictionary:virtue.


Avec ça, j'espérais fondamentalement expliquer la tension basique qui est en jeu quand nous décrivons des choses comme la SécuritéDure vs la SécuritéDouce, etc. Est-ce bon ? -- SunirShah

Le problème avec cette approche semble être le relativisme universel : Voulez-vous vraiment dire que quelques personnes le voient de cette façon et que d'autres personnes le voient d'un autre côté, la réalité est quelque part entre les deux. Parce que ces énoncés n'ont pas "d'effet" réel, je suis tenté de les qualifié de "triviaux" -- cela importe peu de savoir ce qui est vrai ou faux. Dans de tels cas, il est toujours mieux de nommer les catégories et de discuter des problèmes individuels, au fur et à mesure qu'ils arrivent dans la SécuritéDure vs SécuritéDouce.

Il est mieux de discuter des problématiques individuelles parce que de ça, la compréhension à un niveau plus haut donne comme résultat : Qu'est-ce qui régule les personnes ? Quelles règles voulons-nous décréter dans la communauté X afin de réguler le comportement Y ? La croyance des personnes dans le ViceEtVertu est belle à tenir, mais elle n'a pas le pouvoir d'expliquer. -- AlexSchroeder

C'est un mouvement trop grand que de ramener ceci à quelque chose d'insignifiant. Alors que n'importe quel philosophe peut se pencher de façon présompteuse généralement sur le vice ou la vertu (et la vertu est statistiquement le choix correct ; cf. PrincipeDePremièreConfiance), au moment de prendre des décisions sur des mesures de sécurité, les chefs de communautés peuvent en faire en se basant s'ils supposent personnellement que les personnes sont probablement bonnes ou mauvaises. D'ailleurs, cette décision ne doit pas être au-dessus du cas général, mais seulement dans le cas spécifique du comportement où ils désirent la régulation. Par exemple, je ne compterais pas sur les forces sociales (pour la plupart) pour protéger la caisse de monnaie de ma caisse enregistreuse pendant que je m'absente du comptoir. -- SunirShah

Je ne pense pas que l'essai fonctionne. Une bonne SécuritéDouce remarque les vices. Par exemple, la SécuritéDure signifie empêcher les utilisateurs de détruire la base de données. La sécurité douce signifie fournir un mécanisme qui recouvre les données de databases occasionnellement détruites. Si nous pensions que tous les utilisateurs étaient vertueux, nous n'aurions pas besoin de sauvegardes de la même manière.

L'idée-clé de la sécurité douce est souvent quantitative. Si les attaques sont rares, si nous devons seulement restaurer une fois par an, cela fonctionne. Si les attaques sont si communes que nous devons restaurer les sauvegardes une fois par semaine, l'approche douce ne fonctionne pas. -- DaveHarris

LangueFrançaise PageTranslation ViceAndVirtue


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
This page is read-only | View other revisions | Search MetaWiki
Search: