[Home]ForceDePolice

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur PoliceForce

Beaucoup de communautés ont besoin d'une certaine sorte de présence de police. Cela semble une forme antisociale pour imposer la force du "dessus", semblant externe à la communauté, mais une ForceDePolice fournit un EquilibreDeForce à une communauté. Elle équilibre la puissance explosive du manque de respect des droits et des libertés des collègues citoyens.

Cependant, puisqu'une ForceDePolice est généralement autorisée à plus de pouvoir que le citoyen moyen, la ForceDePolice elle-même exige un EquilibreDeForce pour être maintenue en ligne.

Quelques communautés en ligne font de l'AutoPolice?, comme les wikis (en théorie). D'autres emploient une OligarchieDistribuée? comme FidoNet. D'autres comme SlashDot utilisent le PrivilègePairAuHasard.

Les ForceDePolice se corrompent aussi facilement. Et elles sont généralement au coeur de toutes les luttes importantes de pouvoir dans n'importe quelle communauté. -- SunirShah


Le rôle de la police est idéalement très limité. Elle ne crée pas de nouvelles lois, elle ne détermine pas qui sont les coupables, elle n'applique pas les sentences, ce ne sont pas les bourreaux. Quels sont les pouvoirs supplémentaires dont aurait véritablement besoin une police en ligne, tout spécialement dans le contexte d'un wiki qui donne déjà énormément de pouvoir à tout le monde ?

Comment est-ce qu'une force en ligne de police diffère de la JusticeVigilante ?

Est ce qu'une force de police privée ou possédée par la corporation, compte encore comme une force de police ? Le mot "police" a un bon nombre d'harmoniques dont je ne suis pas sûr qu'elles puissent être appropriées.

Le wiki est une AutoPolice?. FidoNet l'est/ne l'était pas. --ss


Abus de la Police : [Extrait au-dessus pour une discussion plus en avant.]

Exemples de vrais polices : (a) patrouilles par des polices religieuses... avec leurs cannes ! (b) "Combien de fois vous ai-je dit de vous éloigner du centre ville ? Espèce de merde !" (dit par un officier blanc à un suspect 'noir').

Je ne suis pas au courant du premier exemple de la police religieuse patrouillant avec des cannes. Ont-elles été identifiées par une plus grande communauté en train d'accomplir un rôle de "police" ? Certainement quelques groupes réclameront des pouvoirs de police sans autorité compétente.

Le deuxième exemple est encore trop commun. J'ai connu des personnes qui ont été arrêtées plusieurs fois pour le crime de "conduite en tant que noir". Les diverses formes de profilages stéréotypés peuvent devenir parfois ridicules. (Par exemple, conduire une nouvelle voiture pourrait vous faire profiler en tant que criminel, mais conduire une vieille voiture pourrait être suspect parce que vous êtes évidemment en train d'essayer d'éviter le soupçon.)

Cependant, une ForceDePolice formelle a quelques avantages sur les méthodes informelles. On s'attend à ce que la police ait un certain entraînement pour suivre certaines procédures, et elle peut être congédiée si elle abuse de son autorité. Parfois la police fait des erreurs, mais au moins il est possible de corriger plusieurs des problèmes d'une façon juste et ouverte. Par exemple, une recherche récente sur la force de police de l'Etat du New Jersey (Etats-Unis) a constaté qu'ils utilisaient/abusaient intensivement des "techniques de profilages" raciaux et faisaient beaucoup de recherches sans garantie. Je m'attends à ce qu'il y ait quelques changements, et des investigations plus fréquentes pour s'assurer que ce profilage ne continue pas. Cette réforme est possible en raison des règles et des règlements qu'une force de police formelle doit respecter.

Un élément-clé d'une ForceDePolice légitime est qu'ils sont les seuls qui appliquent immédiatement la loi. Les personnes ne sont (généralement) pas autorisées à "prendre la loi entre leurs mains" et de punir les personnes qui brisent la loi, même si l'infraction est évidente. Les exceptions tendent à aller vers l'auto-défense et parfois la défense de la propriété. Une police locale de confiance est un élément-clé de la "règle de la loi", accompagné d'une législature judiciaire solide (de préférence indépendante) et responsable.

Dans l'exemple d'évincement de quelqu'un du centre ville, un individu non policier pourrait dire à quelqu'un de partir, probablement même en utilisant les mots déplaisants ci-dessus (ce qui pourrait être légal tant qu'ils ne sont pas considérés comme menaçants), mais seul un officier de police auraient l'autorisation de contraindre physiquement ou évincer la personne par la force. (Parfois sur la propriété privée, une force de "sécurité" non policière est autorisée à évincer ou restreindre les personnes). C'est un avantage énorme sur la vieille solution age d'or des communautés qui consistait à rameuter quelques "bon vieux types" et "d'enseigner une leçon" aux étrangers.

La plupart des communautés en ligne mettent la totalité de la charge de policer, juget et punir (éviction) entre les mains de leur(s) administrateur(s). Ces administrateurs peuvent en choisir d'autres pour les aider, mais le processus est rarement ouvert ou responsable pour la plus grande communauté. Les wikis invitent à une approche d'auto-police, mais j'ai vu de problèmes (et probablement des violations) émerge de cette approche. Les gens qui ne "collent pas" peuvent recevoir quelque pression publique et privée pour coller ou quitter la communauté (Regardez Wiki:IsChristianityOnTopic. Une raison pour laquelle le sujet était tant à controverse était qu'aucun énoncé clair n'avait été produit par la seule autorité communément acceptée pour ce problème. Quelques personnes ont revendiqué l'autorité mais d'autres ont disputé leur autorité.)

Je suis fermement en faveur d'un pouvoir de police limité et responsable pour les communautés en ligne. Souvent l'"auto-police communautaire" semble supposer que tous les membres de la communauté seront aussi mâtures et capables que les fondateurs, ignorant les problèmes difficiles de conflits et même les abus de pouvoir. En dépit de savoir qui devrait faire la police, des lignes de conduite explicites me semblent néanmoins essentielles, y compris quelque pensée pour savoir comment faire pour savoir qui les met en oeuvre ? Peut-être que nous pourrions discuter de ces lignes de conduite, avant de traiter sur qui devrait les mettre en oeuvre ? --CliffordAdams (qui devrait revenir pour écrire du code wiki afin de maintenir ses idées)


Officiers de Police n'étant pas de service.

Il est important de se souvenir que les officiers de police sont assermentés avec le même pouvoir qu'ils soient de service ou non. Ce qui veut dire, qu'ils ont un accès donné aux privilèges utilisés pour maintenir la paix qu'ils soient dans le rôle de policier ou durant leurs temps en civil. Par conséquent, quand ces officiers de police tenten d'interagir avec la société civile en temps que civils, il leur est donné plus de privilèges que les citoyens normaux. Par exemple, il est tout à fait commun pour des officiers de police de se voir offrir des repas gratuits dans les restaurants ou des consommations gratuites dans les bars durant leur temps libre. De la même façon, ils ont la capacité d'abuser de leur position pour avoir accès à l'information à laquelle ils n'auraient pas droit en tant que civils, tels que des enregistrements sur les connaissances ou partenaires. Dans le pire des cas, ils peuvent utiliser leur force physique pour leurs propres raisons personnelles. Dans cet [article], l'officier de police a utilisé censément son arme pour assassiner son ex petite amie. Qu'il soit coupable ou non, l'article illustre comment les officiers de police sont "plus égaux" que les civils durant leur temps libre. (Notez que les armes de poing sont illégales au Canada, ainsi les civils n'auraient normalement pas accès à un revolver.)


Vous n'avez pas besoin d'un flic pour chaque citoyen si la majorité des citoyens peuvent agir comme des flics si le besoin se fait ressentir.

Peut-être, mais l'histoire a démontré que c'est une proposition instable. La JusticeVigilante, le lynchage par les foules, etc. montrent pouquoi il est probablement peu sage de laisser les citoyens "prendre la loi entre leurs mains". Cela dépend de la loi étant appliquée. Quelques lois dépendent de l'action citoyenne pour s'appliquer (principe de beaucoup d'yeux). Quelques lois sont trop émotionnelles à faire appliquer par les citoyens, aussi quelques institutions avec des rôles rigoureux, des régulations, des procédures et des auto-investigations peuvent être nécessaires, tout particulièrement quand vous ne pouvez pas compter sur un DictateurBienveillant pour fournir le leadership.


[SécuritéDure] LangueFrançaise PageTranslation PoliceForce DossierRôle


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
Edit text of this page | View other revisions | Search MetaWiki
Search: