[Home]CommunautéDeMaisonsDeVerre

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur CommunityOfGlassHouses

Les personnes qui vivent dans des maisons de verre sont nous.

Il existe une tendance pour les participants dans les forums en ligne, tout particulièrement dans les plus petits groupes dans lequel sont installés un sens de l'identité et des relations entre participants, de former un sens de communauté. Dans beaucoup de cas une familiarité facile est née dans laquelle les membres partagent des expériences de vie personnelle et professionnelle, y compris les discussions de collègues, des patrons ou pièces rapportées, des clients, des tâches, des activités personnelles, des relations, des loisirs et problèmes de santé. De choses dont discutent les amis dans des environnements confortables intimes malgré le fait que beaucoup de participants n'aient même pu jamais se rencontrer en face à face, ou seulement très peu de fois parmi certains d'entre eux.

Le problème, bien sûr, est que cette intimité est une illusion dans virtuellement toutes les incarnations électroniques. Les groupes Usenet sont distribués dans le monde entier. Les chats Web ne sont pas seulement accessibles globalement, mais sont indexés à travers des services tels que Google [1]. Les listes de diffusions par email sont fréquemment archivées, avec ces archives souvent disponibles à travers le web ou d'autres interfaces. Même les emails privés ou personnels peuvent être transférés d'une personne à une autre, comme en témoigne le cas de ClaireSwire.

Pire, les actes d'outrage, bien que compréhensibles, peuvent avoir des implications sérieuses, répandues et à long terme. Un exemple était un chercheur dans une université nord-américaine bien connue qui est devenu frustré face à l'incapacité de pouvoir se désabonner d'une liste de diffusion Linux, déclenchant une barrage d'emails abusifs et insultants -- avec de l'information de contacts personnels identifiant un bureau, un centre de recherche et l'institution mère. En l'espace de quelques heures, les réponses de plusieurs membres de la liste de diffusion furent envoyées au superviseur direct de la personne, aux administrateurs système du campus, au président de l'université et aux collègues identifiés par des recherches web sur l'individu en question.

Il n'est pas rare que la réputation électronique d'une personne ne la précède dans les entretiens d'embauche. Un des auteurs de ce premier noeud a expérimenté au milieu des années 1990, et a trouvé qu'un vérificateur de parcours pour une position plus récente est passé à plus de 50,000 hits web distincts (some accounted for by software glitches duplicating data).

Le point : même si cela est une communauté, c'est une maison de verres. Les activités des membres sont très visibles, avec de longues périodes de résidence. L'information générée peut être utilisée positivement ou négativement. Dans certains cas, des offres d'emploi, des opportunités professionnelles ou des relations personnelles, peuvent directement résulter des activités en ligne. Dans d'autres, cependant, l'information utilisée pour tirer des conclusions, discussions de problèmes de santé utilisées pour déterminer si des risques associés ou non doivent être acceptés. Les futures batailles légales pourraient dépendre de quelques phrases extraites de leur contexte écrit il y a des années.

L'hypothèse qu'une communauté peut être aussi un endroit encourageant, ne nourrit pas les individus agressifs, ou n'attire pas l'intérêt des attaquants venant de l'extérieur, est naïve à l'extrême. Aussi longtemps que n'existera aucun mur efficace pour empêcher les autres de regarder les activités à l'intérieur, un forum doit être considéré comme une scène publique avec une portée globale.

Ceci ne veut pas dire que la participation doit être retenue ou que toutes les conséquences sont mauvaises. Cela discute vraiment et fortement de l'avertissement de la part des participants dans quelles sections ils souhaitent se révéler et quels risques il pourrait y avoir à faire ainsi.


Ceci renvoie ici à deux idées différentes.

La première idée est mentionnée dans la SociétéTransparente. Si tout le monde surveille tout le monde en utilisant des toutes petites caméras alors nous vivons tous dans des maisons de verre. Ceci nous rendra plus polis et plus prêt à pardonner, parce que même si nous pourrions ne pas être d'accord avec tout ce que nous voyons, nous ne démarrerons pas par en faire tout un plat, à moins que d'autres personnes ne commencent à examiner les derniers coins de nos propres vies. Alors que les gens peuvent et devraient PardonnerEtOublier, dans une maison de verre ils ont la capacité de se souvenir de ce qu'ils ont précédemment oublié. Ceci est très en rapport avec "Lui qui est innocent devra lancer la première pierre !" Parce que personne n'est vraiment innocent , ce ne sera pas facile d'exploiter la connaissance gagnée sans faire de vous-même une cible facile. Par conséquent, une autre vérité, "Les persones dans les maisons de verre ne jettent pas de pierres."

La seconde idée, néanmoins, est complètement différente. Il est important pour les gens d'avoir un JournalEnLigne ou un CarnetWeb (blog). Ils partagent de l'information afin de construire de la confiance, d'attirer une communauté. Et la communauté n'abusera pas de la confiance parce que l'idée numéro un est mentionnée ci-dessus : "ne jetez pas de pierres..." Pour les outsiders, les choses sont néanmoins différentes. Ils ne vivent pas dans une maison de verre, par conséquent ils pourraient véritablement commencer à lancer des pierres.

Quelle que puisse être la sigfinication, personne ne vivra même en toute sécurité dans une maison de verre (parce ce qu'il y aura toujours des outsiders), n'est pas clair.

Si suffisamment de personnes vivent dans des maisons de verre, peut-être qu'il y aura suffisamment de méfiance contres les outsiders ainsi ces pierres jetées de l'extérieur n'auraient pas d'effat. En d'autres mots, si quelqu'un cite un de vos vieux billets d'USENET posté sur alt.sex.stories, vous pouvez retourner les questions et demander, "Oui, qui êtes vous pour parler -- tout ce que vous avez fait était de poster des questions foireuses sur comp.databases.oracle, quel type de compétence sociale avez-vous acquis sur le 'Net ?"

Contributeurs : KarstenSelf, SunirShah, EricScheid, AlexSchroeder.

Le remaniement ci-dessus gère plutôt intelligemment pour esquiver exactement le problème, en dépit du fait qu'il danse autour à quelque rythme. Je vais le laisser intact pour le moment, même si j'ai écrit et mis à jour la version qui est de loin plus éloignée de ce que j'avais en tête quand j'ai démarré ce noeud. Je n'ai pas fini avec ça en aucune sorte, et ne me soucie pas des ajouts des autres, mais j'aurais préféré qu'ils partagent quelque apparence à l'esprit dans lequel ce noeud était conçu. -- KarstenSelf 29 Apr 2001


Discussion

Appelons cela juste le démarrage d'une idée égrenée de FondementPourPseudonymat. Les rumeurs que MeatballWiki est une communauté fermée, sûre, soucieuse, enrichissante sont grossièrement égarées. Oui, nous pourrions tous être des personnes agréables (mais c'est une supposition en soi), mais il n'y a rien pour empêcher le monde extérieur de regarder à l'intérieur. C'est une MaisonDeVerre?. -- KarstenSelf 24 Avril 2001

Ceci ne fait pas beaucoup de sens. Merci de clarifier. -- SunirShah

Intérieur / extérieur est une fausse dichotomie en général pour accéder aux communautés en ligne. -- KarstenSelf

est-ce que le concept de CommunautéDeMaisonsDeVerre est en quelque sorte connecté au concept "ne lancez pas de pierres si vous vivez dans des maisons de verre" ? --EricScheid

En partie. Il y a toutes sortes d'implications possibles intéressantes, y compris la question d'auto-censure à cause du fait que vous ête conscient que quelque chose est dans l'action publique. La première ligne est un jeu sur les aphorismes "Les gens qui vivent dans les maisons de verre ne devraient pas lancer de pierres" et "Nous avons rencontré l'ennemi et il est nous" (tiré du Pogo de WaltKelley?), qui est en lui-même un jeu sur "Nous avons rencontré l'ennemi est il est des nôtres", tiré de IIRC, une grande battaille navale durant la Guerre de 1812. -- KarstenSelf 25 Apr 2001

Des gens étaient très en colère après moi quand j'ai pris des photos d'eux à QuebecCity. Mon opinion : c'est une manifestation publique ; vous choisissez d'être là. J'ai eu vraiment des problèmes à prendre des photos de personnes blessées. Elles n'avaient pas choisi d'être allongés et vulnérables. La leçon empirique est que les personnes seront ennuyées par toute invasion de l'intimité, qu'elles aient ou non le droit à cette intimité, ou l'attente et le désir de ne pas avoir d'intimité. -- SunirShah

Encore une autre meme : DatabaseNation?, SimpsonGarfinkel?. Ajoutez-le à votre liste de lecture, Sunir. Il y a une parabole de deux villes, deux desquelles ont des caméras de surveillance -- mais dans une elles sont contrôlées par le public, dans l'autre par la police. Voir aussi page 84, "The Biggest Database in the World" -- le WWW. P 87 a directement rapport avec ce que j'obtiens ici :

Les billets vers les forums emails, groupes usenet et services de discussion en ligne sont tous de différentes sortes de déclarations publiques. La plupart des gens qui décident de prendre leur place dans le cyberespace commencent à la fin par produire ces déclarations. Et ces déclarations ne sont pas comme toutes les autres jamais exprimées au cours de l'histoire de l'humanité. Avant, les déclarations faites en public étaient fréquemment perdues. Oui elles pouvaient être enregistrées, mais ces enregistrements étaient toujours difficiles à retrouver, ou même inaccessibles. Un fermier en colère pouvait parler dans une réunion en villle et avoir son nom enregistré dans la minute, mais dix ans plus tard, quelqu'un essayant de faire une investigation sur ce fermier aurait probablement du mal à trouver ses remarques-- tout spécialement si le fermier avait déménagé de Seattle et démarré une nouvelle vie comme programmeur chez Microsoft. Les lettres écrites aux journaux dans les années 1950s, 1960s, 1970s, et 1980s ont été certainement publiées pour que tout les monde les voit, mais elles sont été rarement indexées dans des banques de données informatisées pour produire quelque chose d'instantanément disponible dans le monde.

SimpsonGarfinkel?, <cite>Database Nation</cite>, O'Reilly & Associates, © 2000, p 87, ISBN 1-56592-653-6 (alternate, search)

C'est une maison de verre. Nous la construisions et déménageons dedans volontairement.

Il existe auss un concept appelé le UnwantedGaze?, sujet d'un livre dont j'ai entendu la critique mais pas lu.

Il existe un revers à tout cela. Les bases de données publiquement accessibles sont d'une qualité que seules les sociétés d'investigation privées ou les proches de la sécurité du gouvernement, avaient accès avant. Il existe une transparence dans les données -- vous pouvez relever des choses sur moi, mais noe pouvez gérer vos sources de moi, parce qu'ai accès aux mêmes données. C'est le côté autorisant de l'histoire.

Ne devenons-nous, pas un VillageGlobal, mais une PetiteVilleGlobale? -- où tout le monde connaît les affaires de tout le monde ?

-- KarstenSelf 25 Apr 2001

C'est une maison de verre intéressante : la technologie rend les murs plus transparents, au moins dans un sens. Pensez aux caméras sans fil publicisées dans les popups X-10. Nous n'avons pas à bouger pour être observés. -- DavidForrest

Voir ObscuritéPratique.


Plus de choses au hasard, vidage meme :

-- KarstenSelf 24 Apr 2001

LangueFrançaise PageTranslation CommunityOfGlassHouses


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
Edit text of this page | View other revisions | Search MetaWiki
Search: