[Home]FeuDeForêt

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories

Cette page a démarré sur ForestFire

Dans le royaume des discussions hypertextes, il existe deux phénomènes vraiment opposés qui ont été définis comme des feux de forêts ; cependant, une analyse plus profonde montre que ce sont essentiellement du yin et du yang. Pour les textes non éditables, la discussion ou l'argument peuvent pousser et s'emballer parce qu'il n'y a pas de moyens de combattre le feu. Néanmoins, les wikis ou les choses comme les wikis peuvent répondre à la lutte du feu par le feu.

Voir aussi la solution du BacASableAutomatique pour une réponse automatique.

Vous pouvez lire LynchMob pour une version AntiModèle de la solution effrayante si vous étiez tenté de faire de la sorte.


1. Croissance

Nous pouvons ElargirEspace pour alléger la pression sur les communs. Il est sain que l'espace croisse au moment requis comme requis. Normalement, cette croissance organique est lente et digeste. Cette croissance réchauffe les coeurs de la communauté, comme le fait parler autour d'un beau feu de camp. Cependant, quand beaucoup trop d'énergie entre dans le système – des GuerresDeMots, des trolls, des débats trop ancrés dans la politique par exemple – la croissance peut devenir trop rapide à maîtriser. Le feu de camp peut s'emballer et devenir un FeuDeForêt, un phénomène où la dispute s'épanche sur de multiples pages.

Vous pouvez dire que vous expérimentez un FeuDeForêt quand vous perdez soudainement la trace d'où provient le "front" qui s'épanche si rapidement de la querelle. Vous ressentez que vous faites le même constat dans de nombreux endroits. Vous devez argumenter "latéralement", à travers les pages, afin de faire avancer les choses dans une perspective cohérente. Vous ne savez pas non plus quelles sont les pages en rapport avec la dispute parce que les personnes continuent à créer de nouvelles pages pour contenir et maîtriser la discussion, pour "recan the worms" pour parler ainsi. Les plus vieilles pages, même les pépites, se font accidenter au fur et à mesure que les interlocuteurs les recrutent pour le combat. Les personnes honnêtes nettoient les pages, seulement pour effacer les déclarations référencées sur d'autres pages, faisant de ce fait que la dispute globale soit moins cohérente. La page des ModificationsRécentes est inondée, encourageant les personnes à salir les pages avec des références vers des événements sur les ModificationsRécentes ou vers un contexte en cours qui reste opaque pour les futurs lecteurs. Les nouveaux paragraphes deviennent très dépendants et alliés à de plus vieilles dépositions, impliquant probablement une séquence temporelle et s'adressant directement aux gens par leurs noms. Et bien sûr, le tout donne un ModeFil très laid, avec très peu d'espoir de synthèse ou de compréhension.

Les GuerresDeMots ont l'habitude affligeante d'éclater à travers des pages parce que les interlocuteurs pressentent que les pages existantes sont trop difficiles à comprendre. Ils commencent des pages "fraîches" avec l'espoir de construire une synthèse. Habituellement ces pages démarrent en ModeDocument ou sous forme d'un EnoncéAlerte?, destiné à être seulement détruit par le ModeFil. Leurs efforts sont encore amoindris par les personnes émotives incapables de lâcher la vieille dispute, pressentant qu'elles ont toujours besoin d'avoir le dernier mot. Puis, le démarrage frais devient non synchronisé avec la vieille page, et les deux deviennent ainsi simplement parallèles et pleines de disputes avec des références croisées. Ce processus est répété parce que les personnes bien intentionnées essayent de "remanier" la discussion en live, ne faisant qu'épancher le front encore plus au loin.

Ce processus est bien compris par les trolls qui sont les maîtres de la guerre de mots. Les trolls tentent activement de trancher la discussion à travers autant de pages que possible, affaiblissant par la même leurs interlocuteurs en les divisant pour mieux régner. Ils tentent de semer leurs interlocuteurs dans un labyrinthe d'hypertexte. Ils déplacent fréquemment le texte de leurs interlocuteurs, espérant leur faire oublier ce qu'ils avaient dit précédemment. Ils "remanient" utilement le texte, tranquillement avec des morceaux vaguement joints, qui ne font que provoquer l'émotion de leurs interlocuteurs impliqués pour essayer de remettre sur pied l'enregistrement. En bref, ils font n'importe quoi qui puisse embrouiller la cohésion et la pérennité de la discussion.

Même les personnes bien-intentionnées peuvent tomber dans ce piège. Souvent un désaccord profond de communauté peut inonder toute la DatabasePage. Chaque cas devient un événement pour redébattre des quelques points en question. Chaque point devient fondé avec chaque cas. Au moment d'être confronté à la nécessité de prendre une décision, un effort démesuré doit être produit par un camp ou un autre pour pousser simplement la cause vers un cas trivial. Quand les personnes extériorisent vraiment une décision, elles doivent dépenser une quantité énorme d'énergie à se défendre elles-mêmes. Peu de temps après, les personnes ne voudront plus agir. La paralyse s'installe. La communauté bancale ne peut pas répondre à ces crises. Les personnes déchantent et s'en vont.

Heureusement, au moins pour les wikis, un scénario de sortie est clair. D'abord, NommerLeConflit. Identifiez le FeuDeForêt pour ce qu'il est. Deuxièmement, amassez toutes les disputes sur une page unique et effacez le reste – par exemple "recan the worms". Copiez simplement et collez les pages ensemble. Ne vous souciez pas d'être propre ; la dispute est loin d'être ordonnée et bien rangée. Laissez la querelle continuer sur cette page tant qu'elle reste chaude. Elle mourra d'elle-même suffisamment tôt une fois que le front sera circonscrit en un endroit et après que les gens aient pu voir sortir la querelle globale s'empiler en une montagne de détritus.

Une fois que la rupture appropriée a été produite, retravaillez la dispute dans des essais cohérents. Ne vous inquiétez pas trop de préserver les petites idées de chacun. Faites au mieux, avec la déférence allant envers la patience du rédacteur. Transformez simplement la fête informelle des pruneaux en un débat formel. Une fois que la page est claire, propre et digeste, la dispute peut recommencer de manière normale, avec de petites améliorations. Tout ce qui est important qui a été perdu peut être reconstruit. La plupart des personnes, après avoir refroidi, seront heureuses de PardonnerEtOublier les ordures qu'elles ont écrites.

Le fait de centraliser et d'organiser la querelle fera des merveilles que vous n'imaginiez même pas. Les insultes peuvent devenir des excuses, les incompréhensions peuvent se clarifier, les conflits peuvent être résolus et tout ceci au même endroit. Les trolls perdront soudainement l'excitation de voir leur ouvrage manuel déferler le long des ModificationsRécentes, une méthode appropriée pour DissuaderRéputation. La politique peut se transformer en politique. Et plus important, tout ce qui est regrettable peut être effacé d'un seul coup, facilitant le PardonnerEtOublier. Faites-moi confiance, vous en serez plus tard reconnaissant.

Et si vous trouvez quelque worm en train de défier votre tentative à le remplir de nouveau, tout le monde est responsable pour migrer son texte de nouveau vers une place centrale. Cette AttenteCommunauté est critique si vous avez toujours l'intention de disposer d’une communauté dans la matinée. Même si vous êtes en total désaccord, convenez au moins de ça.

2. Réduction

Sur WikiWiki et MetaBaby, il y a eu des occasions où de gros morceaux de texte ont été détruits. Ce sont des définitions de FeuDeForêt. De mauvais systèmes de contrôles de versions ont laissé les sites comme ceux-là sujets très vulnérables aux attaques ou à de la CollaborationFortuite malencontreuse. Cependant, même les systèmes très solides comme ceux des PagesConservées sont vulnérables si l'ampleur des modifications excède la capacité de la communauté à pouvoir pratiquer la RévisionParLesPairs et à pouvoir les corriger, disons en un remaniement exceptionnellement gigantesque. Et même s'il est du devoir de tout le collectif de réviser complètement chaque modification, ceci n'arrive pas parce que LeCollectif n'a simplement pas beaucoup d'énergie. C'est la raison pour laquelle les personnes sont découragées d’éditer trop rapidement.

La culture de WikiWiki étant ce qu'elle est, PeterMerel a créé une fiction sur Wiki:BigWikiFireOfDoubleOught pour démontrer les possibilités romantiques de détruire le wiki entier tout en conservant la même communauté. Cependant, à plus petites doses, WikiWiki a en fait regardé le côté positif d'un Wiki:WikiFire, et même celui d'un GommageEspritWiki occasionnel. Le fait d'être contraint à repenser les idées difficiles peut être très rafraîchissant. Et si vous pensez que les idées évoluent dans un environnement mouvant, alors il semble raisonnable d'admettre qu'elles puissent bénéficier de la façon de ce que tire un écosystème après quelques disparitions massives. Ce pourrait être une opportunité d'EquilibrePonctué?. Dehors le vieux, dedans avec du neuf.

MetaBaby est même plus poétique à ce propos parce qu'il a expérimenté une destruction totale du site plusieurs fois en un an. Quelques personnes protègent maintenant certaines pages, les archivant et les repostant si nécessaire, mais pour beaucoup cela donne à MetaBaby la chance de présenter un nouveau visage une fois de temps en temps au lieu de présenter toujours le même site ennuyeux.


En croissance... es-tu en train de dire que tenter de bouger et retravailler est mauvais ? Ainsi, vous devriez migre d'abord et RetravaillerPlusTard?, peut-être quelques mois plus tard ? Est-ce un principe général ou cela ne s'applique t'il qu'aux feux de forêts ? -- MartinHarper

Seulement aux FeuDeForêts. Pensez à la façon dont cela s'envenime d'être au milieu d'une dispute et d'avoir quelqu'un de l'opposition retravailler vos mots en dans l'oubli. Notez que dans des disputes civiles, vous pouvez remanier comme vous allez, mais dans une bagarre générale, vous devez d'abord vous calmer.


Quel phénomène fascinant, très bien décrit. Je ne le croirais pas si je ne l'avais jamais vu ! Je doute néanmoins que les trolls soient des acteurs-clés -- le phénomène est simplement émergent, je pense.

-- BayleShanks

Les trolls sont des acteurs-clés si la communauté donnée est suffisamment visible et/ou suffisamment amicale avec les trolls pour les attirer. WikiPedia tend à avoir un feu de forêt par mois, et il y a souvent un troll impliqué avec un grand admirateur dans ses mains... -- StephenGilbert


Une autre manière de voir est l'analyse du dialogue. Les disputes peuvent être comparées et les disputes qui sont similaires peuvent être agrégées et les relations supportantes peuvent guider vers une synthèse consensuelle.( MI COELHO du Brésil)


Au moment de fusionner les feux de forêts, il est important d'ajouter les liens appropriés vers l'article unique de destination, pour éviter les problèmes que la discussion ne soit "cachée" ou "censurée".


Les FeuDeForêts ne sont que des GuerreDeMots ?

Devrions-nous utiliser le mot FeuDeForêt pour décrire seulement une guerre de mots qui augmente, et penser à un nouveau mot pour ce phénomène ?

(Tangentiellement, je ne pense pas que ce nouveau phénomène soit mauvais.)

Je ne suis pas revenu ici depuis le temps où le FeuDeForêt a été créé la première fois et n'ai pas le temps à cette heure de lire toutes ces pages. De retour ensuite, c'était spécifiquement décrit comme une dispute d'un niveau proche du feu de la manière dont c'est ici décrit. Je ne suis pas sûr que j'aime l'expansion du terme vers ce qu'il est maintenant. Je diverge sur le fait que c'est le changement rapide qui est le mauvais phénomène ; je pense que ce qui était mauvais était l'épanchement rapide de la guerre de mots (ou quelque chose proche d'une guerre de mots). Le mot FeuDeForêt décrit des flammes se répandant dans une forêt ; cela semble une phrase géniale pour l'utiliser pour décrire une GuerreDeMots s'épanchant rapidement dans la DatabasePage. Je pense que nous devrions réinitialiser vers ce sens pour le FeuDeForêt, et donner un nouveau nom pour le cas plus général d'un "front s'épanchant" de dispute.

Le changement rapide (l'introduction de beaucoup d'idées nouvelles en une fois ; un "front qui s'élargit" de dispute qui recrutre des pages plus anciennes) peut ou ne peut pas être mauvais. Je pressens que c'est quelque chose de réminiscent de la croissance exponentielle ou des choses de singularité, et essentiellement une sorte de bonne vielle révolution (mais contrainte au texte, par conséquent dénuée en toute sûreté de violence physique et de crainte). Le wiki semble comme un médium qui peut traverser des révolutions multiples continues.

Je pense que la rapidité est mauvaise seulement parce que nous n'avons pas les outils pour y faire face à cette heure. Je pressens que la partie seulement vraiment mauvaise du phénomène est la perte de sens de quelques plus anciennes pages (parce qu'elles sont co-optées dans le cadre actuel de référence). Mais je suis confiant que nous découvrirons éventuellement quelque façon de permettre cette sorte de révolution tout en préservant encore plus du vieux que nous le faisons maintenant.

-- BayleShanks

Le FeuDeForêt a toujours voulu dire ce qu'il dit justement maintenant. J'ai écrit tout ça en une fois. Je pourrais l'amender pour y inclure néanmoins les JardinMuré?s. A la différence de toi, je n'aime pas les révolutions. Les révolutions sont très violentes et destructives, et souvent les gens perdent leurs têtes. Je ne veux pas aussi détruire les plus vieilles pages parce que nous y avons mis beaucoup d'efforts pour les voir mutilées par quiconque incapable de savoir travailler collaborativement. Je pense que ce type d'"enthousiasme" fonctionne contre LaLève de Grange. As-tu déjà travaillé sur un projet d'équipe où un individu prend sur lui-même de surpasser tout le monde ? L'équipe s'effondre, à la fois parce que personne d'autre ne peut obtenir un mot en latéral, et totu le monde doit perdre son temps à balayer après le "marty". Ce n'est pas si amusant. Vous devez être prévenant envers les autres. -- SunirShah

Je ne pense pas que renommer FeuDeForêt soit nécessaire. Cela décrit adéquatement ce qui arrive quand beaucoup d'énergie est entrée dans le système en une fois. On pourrait vraisemblablement extraire de la richesse à partir des nombreuses disputes philosophiques pour savoir si le feu se classifierait tout aussi bien comme un système vivant, même si je pense que ce serait trop abstrait. Je ne pense pas aussi que le phénomène soit nouveau. Si vous avez lu les débats philosophiques durant la Renaissance, vous verriez aussi là un FeuDeForêt, et ceci pourrait expliquer pourquoi ces disputes ont pris deux siècles à se résoudre d'elles-mêmes par épuisement. -- SunirShah


C'est une erreur de "can the worms"[1] pour essayer de pousser quelqu'un en dehors du site. Ne traitez que le comportement pas les personnes. Non seulement "can the worms" est une dispute active, mais d'abord SupposerBonneFoi (ou mâturité) et suggérez aux combattants que c'est en fait un FeuDeForêt et que les choses seraient plus facilement établie en centralisant la dispute, en l'organisant et en l'analysant. En espérant qu'ils seront d'accord (même à contrecoeur), et vous pouvez avancer. Autrement, s'ils ne sont pas d'accord, "canning the worms" peut être plus perçu comme un acte hostile et cela exacerbera par conséquence le confilit. Vous puvez avoir "can the worms" si aucun autre choix ne vous est offert, mais essayez d'abord de convaincre diplomatiquement les personnes impliquées qu'elles sont en train de faire quelque chose d'inapproprié. -- SunirShah

La plupart des personnes répondent à la stratégie de "canning the worms", acceptant la perte de temps en la combattant. Néanmoins, pour faire tomber un FeuDeForêt, passez simplement plus de temps dans le site que ce que LeCollectif peut rassembler. Néanmoins, avec un bon ProtecteurMontéeSubite, ceci bannira automatiquement la cible. -- SunirShah


Une réponse est de tuer l'otage. Imaginez le cas d'un FeuDeForêt de 1949 dans le Montana (un vrai) qui a englouti une brigade de pompiers. Ils ont couru, paniqué, jusqu'à une pente de 76%. Naturellement, cela a échoué, ainsi leur commandant, Wag Dodge, a craqué une allumette et mis le feu aux hautes herbes devant le feu, pour nettoyer buisson. Il s'est assis au milieu de l'aire brûlée et s'est enfui sain et sauf. Il avait inventé le feu d'évasion qui fait maintenant partie des entraînements standards de feu de forêt.

[A côté : malheureusement, néanmoins même s'il avait appelé son équipe à le rejoindre, ils ont pensé qu'il était fou et ont couru en le laissant. Cet exemple est fréquemment cité [2] ces jours ci dans les discussions de management médical comme un exemple de la façon dont les organisations irrationnelles perdent la capacité de voir des solutions pour sauver des vies.]

Le EscapeFire? n'est en aucun cas une invention moderne. Je me souviens avoir lu ça dan un roman de Karl May écrit aux alentours de 1920-1940, comme une technique standard que les tribus africaines utilisaient depuis des centaines d'années. Peut-être que BusinessCommeDab peut être vu comme une analogie à une communauté en ligne. -- HelmutLeitner

La création d'un feu de fuite est décrite dans l'un des livres "Little House" de Laura Ingalls Wilder. Les livres ont été écrit dans les années 1930s & '40s, et leur action prend place dans les années 1870s & '80s Midwestern USA. -- Wiki:ElizabethWiethoff


PageTranslation LangueFrançaise ForestFire [DossierConflit] [DossierConventionsWiki] [DossierTroll?]


Discussion

MeatballWiki | RecentChanges | Random Page | Indices | Categories
This page is read-only | View other revisions | Search MetaWiki
Search: